Ne pas avoir besoin des autres pour être heureuse

09:00


C'est sûrement l'une des choses les plus difficiles pour moi, avoir "être heureuse" et "seule" dans la même phrase. Ça va paraître bizarre pour beaucoup mais j'ai du mal avec cette idée.. comme si j'avais absolument besoin d'être entourée pour être bien, à l'aise et même heureuse.. mais ce n'est pas le cas.. Je suis souvent très mal à l'aise quand je suis avec des gens que je ne connais pas. Il faut qu'il y ai au moins un membre de ma famille pour que ça aille dans ce cas. Je préfère 10 000 x être dans une pièce avec 10 inconnus et un membre de ma famille, un de mes frères ou un de mes parents, plutôt que d'être avec 5 inconnus et un ami ou mon copain.. Je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça. Je préfère être seule qu'entourée de pleins de monde. Alors pourquoi j'ai du mal à me dire que je peux être heureuse seule ?


C'est là que je me rend compte que, malgré notre époque, le fait que j'appartienne à cette génération Z, je suis ancrée dans l'idée de vivre entourée, par la famille, pas beaucoup d'amis mais fidèles ( j'ai cette faculté ou ce défaut à réussir à prendre de la distance à tout ce qui touche à l'amitié, si je sais qu'une personne n'est pas honnête avec moi ou qu'elle ne me parle que parce que c'est le lycée, alors je prend mes distances avec.. de ce fait je n'ai jamais été blessé en amitié ) et depuis quelques années, par quelqu'un qui partage ma vie. 
Je suis amoureuse de l'amour c'est un fait. Je suis amoureuse des battements de cœur qui s'accélèrent, du sourire qu'on arrive pas à retenir, du sentiment de sécurité. Je suis amoureuse de tout ça et des livres ou des films qui en parlent.. Le romantisme est en moi alors c'est sans surprise quand je dis que j'aime la littérature grâce à Jane Austen.

Le problème c'est qu'on finit par obtenir une sorte de dépendance face à tout cela. On ne veut pas que ça s'arrête et quand y a des imprévus, des problèmes, ça fait plus de mal que ça devrait.. Et il y a certains moments comme celui-ci où j'en prend conscience. Je sais que j'ai besoin de ma famille, c'est indéniable et aussi de lui : Ce lui qui est dans ma vie et qui m'a permis d'apprendre beaucoup de chose sur moi-même et sur ma vision de voir les choses. Encore aujourd'hui, il m'aide à grandir et devenir l'adulte que je veux être. Et pour cela, je veux partager chaque expérience inoubliable et qui me toucheront avec lui, parce que je l'aime tout simplement. 

A part ça, oui je sais que je peux être heureuse sans l'aide de personne, faire des choses qui me rendent fière de moi. Je veux dire, que j'y arrive à réaliser certains trucs seule et à en être vraiment fière. Mais certaines choses je sais que je n'y arriverai pas seule. J'ai cette peur de partir découvrir le monde seule et cela m'énerve de savoir que je dois dépendre de quelqu'un pour réaliser ce genre de rêve. J'aimerai pouvoir me lever un matin et me dire que je veux partir, voyager, sans avoir besoin de quelqu'un. Mais j'en ai une trouille bleue ( désolée de l'expression mais je l'aime bien ). D'un côté je ne suis pas forcée de partir seule mais c'est comme si je m'imposais un obstacle à moi-même et c'est sur ça que je veux travailler.



Vous aimerez peut-être également

32 commentaires

  1. personnellement je n'aime pas être seule du tout. Je m'ennuie très vite et je n'ai pas le goût pour grande chose (j'adore cuisiner par exemple mais seule je n'en ai pas envie). Mais à l'inverse je ne suis pas du tout à l'aise dans un groupe de gens que je ne connais pas, j'ai l'impression d'être transparente et j'ai du mal à m'exprimer. Ma zone de confort se situe avec les gens que j'aime et en qui j'ai confiance mais je me force à en sortir pour élargir le cercle de ces personnes :)
    Merci pour cet article qui m'a fait réfléchir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me rend compte également que maintenant, seule je n'ai le goût à rien. Dès que je suis avec mon copain j'ai envie de faire pleins de choses : sortir ou même regarder des films, cuisiner ou autres alors que seule je ne fais que rester dans mon canapé et quand j'en ai vraiment marre, je fais du sport !

      Supprimer
  2. Très joli article, je me retrouve pas mal dans ce que tu dis d'ailleurs, notamment sur le fait d'être mal entouré d'inconnu mais également de partir en voyage seule. J'ai réussi à prendre énormément sur moi ces dernières années pour faire des choses seules (aller au ciné, au musée, même à des concerts) pour ne pas toujours attendre après les autres et que cela m'empêche de passer à côté de certains trucs. Mais les voyages, ça me fou la trouille aussi. Et pour être honnête, je pense que c'est aussi car c'est le genre de chose que je veux absolument pouvoir partager avec quelqu'un.
    A bientot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais pensé à aller au cinéma ou au musées seule, encore le musée je pense que cela ne me dérangerai pas mais pour le cinéma j'ai l'impression que cela ne me sert à rien d'y aller seule, pour moi c'est vraiment un truc à partager et maintenant que j'y pense, je me demande pourquoi

      Supprimer
  3. Très bel article, je me retrouve dans pas mal de choses que tu raconte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis contente d'avoir des retours aussi positifs !

      Supprimer
  4. Je suis plus heureuse seule... déjà je ne suis pas tactile, plutôt introvertie (dans le vrai sens du terme, pas dans le sens "timide"), je me soupçonne d'être à raisonnement global mais il faudrait la confirmation d'un psy, et une étude récente a démontré que plus quelqu'un est intelligent moins il a besoin d'être proche des siens, plus il peut vivre loin d'eux sur de longues périodes...

    Je crois que c'est difficile de se dire que l'on peut être heureux seul parce que, comme tu le dis tu es ancrée dans l'idée d'être entourée. Et je ne pense pas que ça soit seulement toi : nous sommes des singes, des animaux avec une sociabilité avancée (en comparaison du tigre par exemple), de ce fait, quand un congénère se sent mieux seul il est mal vu. Et l'image que la société nous vend c'est celle de Noël en famille (vivent les séries états-uniennes xD), des groupes d'amis bien soudés... et pas la vie heureuse d'une personne solitaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord. Cette image d'une vie où l'on est entourée fait que l'on pense avoir besoin nous aussi d'être entouré " si les autres le font, c'est que c'est comme ça que ça marche" Du coup même le cinéma, je n'arrive pas à me dire que je peux y aller seule !

      Alors c'est quand même contradictoire dans ma tête de vouloir ne pas être seule et pourtant être plus à l'aise seule qu'entourée !

      Supprimer
    2. Je vais souvent au cinéma seule (99% du temps en fait) et sur les quinze derniers (si pas plus, je dis ça un peu au pifomètre en fait) films que je suis allée voir j'étais seule (la moitié d'entre eux c'étaient des films d'animation en plus xD). On ne m'a jamais regardé bizarrement, enfin je crois pas... j'ai surpris quelques regards parce que je suis une grande courge de 20 ans qui entre dans une salle où les adultes accompagnent les petits crevettes de 6 ans et que moi j'ai pas de petite crevette à accompagner, mais je crois vraiment pas ces regards étaient pour mon âge et pas parce que j'étais seule ^^' Saute le pas ! Si c'est en partie la peur des jugements qui te retient choisi un horaire où il n'y a pas beaucoup de monde :)

      Supprimer
    3. C'est vrai qu'il y a pleins de films d'animations qui me font envie ! ( Le monde de Dory par exemple ) mais en fait ça n'est pas le jugement des autres qui m'arrête mais plus le fait que je me dis que toute seule je vais m'ennuyer qu'avec quelqu'un je peux parler si à un moment le film me plait moins ou alors pendant les pubs ! ^^

      Supprimer
    4. Pour éviter les pubs tu peux arriver 10 à 15min après le début officiel de la séance. Et je t'assure qu'une fois que le film commence, s'il est bon, tu ne t'ennuie pas ! :)

      Supprimer
    5. Alors je vais me lancer ! Et je pourrais écrire un article là dessus en disant que c'est grâce à toi !

      Supprimer
    6. Oui, lance toi ! Au pire, si tu n'aimes pas comme ça tu sauras que tu n'aimes pas, que si tu restes avec le doute c'est embêtant, ça peut être un facteur de stress et on stresse déjà assez comme ça ! A chaque fois que je vais au cinéma je prends plaisir à regarder le film, y'a pas de raison que tu ne prennes pas du plaisir non plus ! :)

      Supprimer
    7. Oui voilà il faut que je tente , cela ne m'engage à rien après tout et ça sera une petite aventure ! ( on voit l'ambition ^^ )

      Supprimer
    8. Vaut mieux une petite aventure que pas d'aventure du tout !
      (Dit la fille qui hésite à accepter une visite de château parce que c'est avec des personnes qu'elle ne connait pas et loin de sa zone de confort x'D (ou comment se foutre du monde leçon n°1 xD)).

      Supprimer
    9. Ahah fait ce que je dis pas ce que je fais !!
      Moi je dis qu'il faut que tu fonces ! On va foncer toutes les deux à l'aventure, ça me fait penser que j'adore visiter des châteaux ! ^^

      Supprimer
    10. Je sais que je dois foncer ^^' Mais cette petite voix qui dit "oui mais non ma chérie" murmure. Mais je ne vais pas l'écouter, je vais accepter (j'adooooore les châteaux et je conserve le doux rêve d'en acheter un dans un jour lointain :P).

      Supprimer
    11. Acheter un château c'est le rêve ! Pouvoir jouer à la princesse tous les jours, quoi de mieux ? Sauf si on doit être Cendrillon et tout nettoyer ^^

      Supprimer
  5. j'ai pris du plaisir à lire ton article, je pense qu'il y'a plusieurs personnes comme toi dans ce monde, je trouve ça normal mais être dépendants de ces gens n'est pas bien non plus.

    merci pour ce partage, xo :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je pense aussi qu'être dépendant n'est pas bon pour nous, j'en ai fait les frais d'ailleurs. C'est pour cela que je travaille dessus, j'apprend à ne déprendre que de moi !

      Supprimer
  6. Je me reconnais quand tu dis ne pas aimé être face à un groupe d'étranger, je suis assez timide et j'avais beaucoup de mal à allé vers les autres auparavant (beaucoup moins maintenant mais j'ai toujours une pointe d'appréhension). Après je pense qu'être heureuse seule ça s'apprend petit à petit et ça dépends des gens aussi. Il y à des gens qui ont l'habitude d'être seule et d'autre qui au contraire sont tout le temps entouré. Même si j'aime beaucoup ma famille et mes amis, je ne me reconnais pas vraiment dans ce post mais je comprend ce que tu ressent, tu à envie de devenir plus indépendante et d'entreprendre des choses; mais ton attachement à ta famille t'en "empêche". Je pense que ça va venir petit à petit, tu vas certainement te retrouvé seule à la prochaine rentrée scolaire, il va falloir que tu te débrouille seule et c'est déjà un début. Pour les voyages je pense qu'il faut ce lancer, moi aussi j'adorerais découvrir le monde, mais ça fait peur de voyager seul dans un pays étranger (surtout quand on est une fille) et il y aura toujours quelqu'un pour t'en dissuader. Et là aussi je pense qu'il faut commencer petit, genre partir dans une pays pas trop éloigner ou dans une ville en France par exemple. Au début on à toujours peur quand on est seul et puis après on à une certaine fierté de ce dire que l'on à fait ça seul, sans personne avec nous, alors il faut ce lancé! Et quand on à peur on s'imagine toujours les pires trucs alors que aux final on sait jamais ce qui peut ce passer tant que l'on à rien fait. Courage! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que déjà l'année prochaine va être un grand changement pour moi, et même si j'appréhende, je me dis que je suis prête à faire ce pas. Je n'ai pas envie de continuer à dépendre autant de mes parents et à plus détaché le cordon. Depuis le début des vacances c'est ce que je fais et ça me réussis vraiment même si pour le moment ça n'est pas grand chose !
      Pour les voyages c'est autres choses, j'ai depuis quelques années vraiment envie de partir étudier à l'étranger mais j'en ai une trouille bleue et c'est ça qui m'énerve.Pour les voyages par contre, ce n'est pas que j'en ai vraiment peur c'est surtout que je préfère partager cela, je préfère partager des souvenirs, ça rend l'expérience meilleure pour moi !
      Merci ^^

      Supprimer
  7. parce que le bonheur dépend de nous même et de notre façon de "regarder"... que bonheur et seul vont bien ensemble dans la même phrase.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très jolie comme phrase.. et très vraie

      Supprimer
  8. Je me retrouve énormément dans ton article quand tu dis être amoureuse de l'amour, et quand tu parles de ce paradoxe de ne pas être à l'aise avec les gens si tu n'as pas un point de repère, mais avoir malgré tout peur d'être seule... C'est un dilemme que je connais bien et que je suis encore aujourd'hui incapable d'expliquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela nous fait un point commun alors !

      Supprimer
  9. Merci pour ce bel article qui me fais réfléchir sur moi même :) j'espère que tu arriveras à réaliser ton rêve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'avoir lu et d'avoir laissé un commentaire ! J'espère aussi réaliser tous cela !

      Supprimer
  10. Ma citation préférée : il vaut mieux etre entouré par peu d'amis qui vous aiment que par beaucoup qui vous le font croire.
    La solitude permet d'apprendre à se connaitre, elle permet de voir les choses qui nous conviennent et qui nous font du bien.
    Le moment venu, une porte s'ouvre et les autres entrent doucement à ton rythme.
    Merci pour ton joli billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce joli texte ! C'est vrai que la solitude permet d'apprendre à nous connaître, les épreuves également !

      Supprimer

«Faire ce que tu aimes, c’est la liberté; Aimer ce que tu fais, c’est le bonheur»
Parce que j'aime ce que je fais, et que vos commentaires sont une part de ce bonheur ♥

Disclaimer

Le contenu de ce blog, à savoir images et textes sont la propriété de la responsable de ce blog. Toute reproduction même partielle du contenu est interdite ou doit faire l'objet d'une autorisation au préalable.

Collaboration

Les articles comportant un * à leur titre sont des articles sponsorisés par la marque.